vendredi, juillet 3, 2020
Accueil Plantes de jardin 6 Raisons pour Lesquelles vous Devez faire la Préparation du Sol de...

6 Raisons pour Lesquelles vous Devez faire la Préparation du Sol de votre Jardin

Les jardiniers ne tiennent souvent pas compte de l’impact du sol sur la santé et la vigueur de leurs plantes. La préparation du sol n’est pas l’aspect le plus excitant de la plantation d’un jardin. Toutefois, c’est certainement l’un des plus importants. Si votre sol ne convient pas, votre jardin aura du mal à atteindre son plein potentiel.

Un jardin est le reflet de la qualité de son sol. Les jardins remplis de beaux sols ont une vitalité. Pour atteindre cette vitalité, il faut comprendre la chimie et la composition de votre sol et créer l’environnement parfait pour la croissance des plantes fertiles. Une bonne gestion des sols est un processus continu, mais une fois que vous vous occupez des bases, votre sol fera la plupart du travail lui-même. Vous découvrirez dans cet article quelques raisons pour laquelle vous devez faire la préparation du sol pour avoir un jardin plus vert et sain.

Connaissez votre histoire de sol

preparer son potager pour lannee prochaine

L’histoire de votre jardin est la façon dont le sol a été traité ou maltraité. Cette connaissance peut faire une grande différence dans la préparation du sol de votre jardin. Pour ce fait, notez quelles sont les plantes ont été cultivées, quel engrais ou fumier a été appliqué et ce qui a bien ou mal fonctionné. Ces détails aideront à révéler les limites potentielles de votre sol.

Il est important de garder votre sol uniformément humide et bien aéré et de minimiser l’utilisation de pesticides. Beaucoup d’entre les pesticides sont toxiques pour la vie du sol ainsi que pour les insectes que vous essayez de contrôler. Évitez également l’utilisation d’engrais concentrés à action rapide, qui peuvent nuire aux vers de terre et à d’autres organismes du sol. Utilisez plutôt des engrais organiques moins concentrés et des formules à libération lente.

Connaissez votre type de sol

reconnaitre type de sol sol argileux

Avant de commencer la plantation, il est important de faire la préparation du sol. Pour ce fait, déterrez une boule de terre et examinez sa texture. Est-il dense et lourd et s’agglutine lorsqu’il est mouillé ? Ou est-ce libre et fluide ? Peut-être que c’est quelque part entre les deux, se sentant un peu collant, mais s’effritant facilement. Tous les sols sont un mélange de particules minérales principalement de l’argile, du sable et du limon. Souvent, ils contiennent des quantités plus élevées d’un type de particules par rapport aux autres. Cela ne fait pas d’eux de mauvais milieux de culture ; cependant, cela affectera leur densité, leur débit de drainage et leur capacité à retenir les nutriments.

Pour chaque type de sol, il y a des compromis :

Les sols argileux :

Ils contiennent de minuscules particules denses qui contiennent de grandes réserves d’humidité et de nutriments. Cependant, le sol argileux s’écoule également lentement et peut devenir dur et compacté lorsqu’il est sec.

Les sols sablonneux :

Ils sont tout le contraire, avec de grosses particules que l’eau traverse facilement ainsi que des nutriments importants.

Les limons :

Ils ont de fines particules qui s’emboîtent étroitement, empêchant le drainage et la circulation de l’air.

Le terreau :

Il est le sol idéal pour la plupart des plantes ; il contient un équilibre des trois particules minérales et est riche en humus (ce qui reste après la décomposition de la matière organique).

L’ajout de matière organique est le meilleur moyen de rendre votre sol plus loameux et d’améliorer sa structure. Une autre option consiste à construire un lit de jardin surélevé et à le remplir avec un mélange de sol bien équilibré. Ou adoptez une approche simple en faisant pousser des plantes qui conviennent bien à votre type de sol, comme en choisissant des plantes résistantes à la sécheresse pour les sols sablonneux. Vous pouvez cultiver un jardin avec succès dans n’importe quel sol, tant que les racines de la plante sont habituées aux conditions.

Testez le pH de votre sol

variation du ph du sol

Le pH de votre sol est l’un des facteurs les plus importants pour déterminer sa fertilité. Dans la préparation du sol de votre jardin, vérifiez si le sol est trop alcalin ou trop acide. Cela peut faire une grande différence dans les nutriments disponibles pour vos plantes.

Bien que la plupart des plantes tolèrent une large gamme de niveaux de pH ; elles préfèrent les sols légèrement acides. En effet, des nutriments importants tels que l’azote, le phosphore, le potassium, le calcium et le magnésium se dissolvent facilement dans cet environnement. Dans les sols trop acides ou alcalins, vos plantes peuvent obtenir trop de certains nutriments et pas assez d’autres.

Comment testez-vous le pH de votre sol ?

Pour tester le ph du sol de votre jardin, vous pouvez utiliser ces deux options :

  • Kit de test de sol : pour les résultats les plus rapides, vous pouvez acheter un kit de test de sol à lecture instantanée ou un testeur électronique.
  • Analyse professionnelle du sol : si vous commencez un nouveau jardin, c’est une bonne idée de faire tester votre sol professionnellement. Les échantillons de sol seront envoyés à un laboratoire, qui analysera le pH et la teneur en nutriments de votre sol ainsi que sa capacité à retenir les nutriments.

Assurez-vous de prélever des échantillons de sol sur différents sites de votre jardin, car le pH peut varier considérablement, même dans une petite arrière-cour. Si votre lecture de pH est faible, vous pouvez le corriger en ajoutant de la chaux à votre sol. S’il est trop élevé, ajoutez du soufre en poudre ou du sulfate d’aluminium. Une autre option consiste à choisir des plantes qui prospéreront au niveau de pH naturel de votre sol, comme les rhododendrons acidophiles ou les azalées.

Modifiez le sol avec de la matière organique

Tout type de sol peut être amélioré par l’ajout de matière organique. Voici trois amendements courants :

  • Déchets de jardin compostés
  • Fumier
  • Feuilles mortes

Dans les sols sablonneux, la matière organique améliore la capacité de rétention d’eau et la rétention des nutriments. Dans les sols argileux, il détache les minéraux qui deviennent collants lorsque le sol est humide et dur lorsque le sol est sec. Et dans tous les sols, il fournit un riche apport de nutriments à libération lente pour vos plantes ainsi que de la nourriture pour les organismes bénéfiques du sol. Au fil du temps, un sol bien amendé fournira la plupart des nutriments dont vos plantes ont besoin, réduisant ainsi les besoins en engrais.

La plupart des amendements du sol fonctionnent mieux si vous les introduisez dans le sol à l’automne, ils sont donc bien décomposés avant la plantation au printemps suivant. Pour ramener la matière organique au niveau des racines, utilisez une fourchette de jardin pour mélanger le matériau dans les 4 à 6 premiers pouces de terre. Dans les jardins potagers, qui contiennent généralement des plantes annuelles ou bisannuelles, vous pouvez modifier votre sol à chaque saison.

Les jardins vivaces doivent être modifiés avant la plantation afin de ne pas déranger les racines des plantes. De nombreuses plantes vivaces doivent être déterrées toutes les quelques années pour la division, offrant une bonne occasion de travailler dans de la matière organique supplémentaire.

Demandez l’aide de micro-organismes

matiere organique du sol

Ne considérez pas simplement le sol comme de la saleté. Considérez-le comme un monde microscopique regorgeant d’un vaste éventail d’organismes qui donnent vie à votre jardin. Ces organismes dans votre écosystème du sol y compris les vers de terre, les insectes, les champignons et une multitude de bactéries bénéfiques agissent comme l’équipe de recyclage de Mère Nature, convertissant les feuilles mortes et les débris végétaux en nutriments facilement disponibles. Ils aident également à aérer le sol et à convertir la matière organique en humus.

Paillez avec soin

Le paillage vous permet d’ajouter de la matière organique au sol sans déranger les racines des plantes, car il vous suffit de l’étaler sur la surface et de le laisser se décomposer naturellement. Le paillis aide également à :

  • Conserver l’humidité,
  • Supprime la croissance des mauvaises herbes
  • Gardez le sol plus frais pendant l’été,
  • Améliorez l’aération du sol.

Mais le paillis a aussi ses pièges, surtout si vous utilisez le mauvais type de matériau de paillage et que vous l’appliquez trop épais. Il peut modifier la composition chimique du sol et lessiver les micronutriments nocifs pour les plantes. Il peut également créer des conditions d’humidité continue qui conduit à des maladies fongiques des racines des plantes, en particulier dans les sols humides et les climats humides. Une variété de matières organiques peut faire des paillis efficaces, du compost à l’écorce de cacao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

Comment Construire un Étang de Jardin Unique sur votre Pelouse ?

Pour que l’étang de jardin devienne un véritable point fort de votre site, vous devez le faire grandir. Et pour que cela...

Comment Bien Contrôler les Mauvaises Herbes de votre Jardin

Lorsque vous évaluez le nombre d’heures que vous passez dans votre jardin, vous remarquerez que vous passez plus d’heures à faire le...

Comment Éliminer les Nuisibles de votre Jardin de façon Naturelle ?

Le recours aux insectes bienfaiteurs est une véritable option de substitution écologique aux agents chimiques. En effet, je déploie...

Reconnaître Et Se Débarrasser Rapidement Des Ravageurs de jardin ?

Pucerons, tétranyques, morsures de dinde et chenilles voraces ce ne sont que quelques-uns des invités indésirables qui ravagent les jardins. Les hivers...

MES AUTRES BLOGS

Catégories